Burger de bœuf vs Beyond Burger

WiseFins décrypte, vous choisissez !

Connaissez-vous le haché pour burger de la marque Beyond Meat? Il y a de grandes chances pour que vous répondiez « oui » ! C’est le steak végétal le plus populaire du monde. Un burger révolutionnaire, qui ressemble en goût, texture et couleur au steak de bœuf haché. Il a su attirer la curiosité des végans, des végétariens, des flexitariens et des consommateurs de viande à la recherche d’une alternative aux classiques du grill ! En effet, 90 % des consommateurs de la marque Beyond Meat mangent aussi de la viande. La mission de cette entreprise est claire : offrir une alternative 100 % végétale à la viande de bœuf dans le but d’améliorer la santé des consommateurs, d’impacter positivement l’environnement et de respecter le bien-être des animaux. Est-ce réellement le cas ? WiseFins a comparé les valeurs nutritionnelles, les ressources en eau nécessaire et l’impact carbone du classique steak de bœuf haché et de l’innovant Beyond Burger. Que la battle commence !

Round 1 : burger de bœuf vs Beyond Burger : lequel est meilleur pour ma santé ?

Débutons cette battle par le nouvel arrivé sur le marché Français, le Beyond Burger ! Visuellement, il est difficile de le différencier de son concurrent : même apparence, même couleur, et même texture. La majeure distinction est qu’il ne contient bien sûr pas de viande. Ce burger est composé d'eau, de protéines de pois, d’huile de canola (appelée plus communément l’huile de colza) et d’huile de coco. S’ajoutent par la suite, en faibles proportions, d’autres ingrédients qui vont permettre de créer l’illusion et de lier, colorer et imiter l’aspect de la viande de bœuf. L’ensemble est sans OGM (organisme génétiquement modifié), sans soja et sans gluten, un vrai succès ! En revanche, les résultats de son examen nutritionnel sont un peu plus mitigés et beaucoup de ses consommateurs lui reprochent d’être un aliment ultra-transformé. Le taux de matière grasse d’un steak Beyond Meat est de 19 %, un taux assez important. Il contient 270 calories, 5 grammes de graisses saturées et 390 milligrammes de sodium. Son concurrent, le steak haché de bœuf, offre une composition nutritionnelle assez similaire : seulement 30 calories et 300 milligrammes de sodium de moins que son adversaire. Bien que le Beyond Burger offre davantage de sodium, qui joue un rôle clé dans le bon fonctionnement des nerfs et des muscles, il est (trop) riche en huile de coco. Cette huile est composée de gras saturés et ne possède aucun avantage côté lipides comparativement à la viande. Elle est connue pour augmenter le cholestérol au même titre que le beurre, le gras de bœuf ou l’huile de palme. Il semble que Beyond Burger ait préféré faire des concessions sur la composition de son produit dans le but de se rapprocher au maximum de l’aspect visuel de la viande.

RÉSULTAT : ex æquo. Les contenus en protéines et en matière grasse des deux adversaires sont assez similaires et la « clean-meat » Beyond Burger n’est pas si propre que cela puisqu’elle est ultra-transformée.

Round 2 : burger de bœuf vs Beyond Burger : lequel a le moins d’impact sur nos ressources en eau ?

Commençons par le concurrent le plus traditionnel, le steak de bœuf haché. Dans un kilo de viande hachée, on retrouve 8 780 litres d’eau, du moins, c’est son empreinte hydrique (eau nécessaire à la production). C’est un besoin en eau considérable, équivalent à la capacité en eau d’une petite piscine gonflable. Son adversaire, le steak Beyond Meat, se vante sur les réseaux sociaux d’avoir une incidence 99 % moins importante sur nos ressources en eau. Et c’est vrai ! La production d’un steak haché végétal Beyond Meat ne nécessite que 2,4 litres d’eau. Un produit qui, pour l’instant, a su tenir sa promesse !

RÉSULTAT : sans surprise le Beyond Burger remporte ce round et laisse le steak de bœuf haché boire la tasse.

Round 3 : burger de bœuf vs Beyond Burger : lequel a la plus faible empreinte carbone ?

Le steak haché de bœuf arrivera-t-il à rattraper son concurrent ? C’est peu probable. L’élevage à des fins de consommation de viande serait responsable d’au moins 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique (liée aux activités humaines) sur la planète. La production d’un steak haché de bœuf, voire la production de bœuf en général, ne déroge pas à cette règle. Au contraire, le bœuf est la deuxième viande la plus émettrice de CO2 après l’agneau. La production d’un kilo de steak haché cuit rejette 54,44 kilos de CO2, soit l’équivalent d’un trajet de 282 kilomètres en voiture. C’est plus qu’un trajet Nice-Marseille ! Le Beyond Burger, ici encore, se démarque puisqu’il ne génère que 0,88 kilos de CO2. Une alternative 100 % végétale comme Beyond Meat générerait ainsi 90 % moins d’émission de gaz à effet de serre. De quoi faire réfléchir…

RÉSULTAT : encore une fois, le steak Beyond Meat a su mettre son adversaire K.O.

Verdict : burger de bœuf vs Beyond Burger : le burger Beyond Meat sacré grand gagnant !

 

Le burger Beyond Meat remporte la battle WiseFins. C’est une belle alternative, 100 % végétale, au steak de bœuf haché dont l’impact sur les ressources en eau et l’émission de CO2 est moindre. De plus, le Beyond Burger nécessite 46 % moins d’énergie et réduit de 93 % l’utilisation des sols comparativement à la production de bœuf. Et le goût alors ? Impossible de vous le faire partager virtuellement, mais goûtez, vous serez surpris !

Rédigé par Maeva Ortega .

Oh Faon ! la pâtisserie végétale de Marseille qui casse les codes traditionnels des gourmandises.
L’invité mystère du mois de Mai
Menu